L’association de la Maison des Peintres créée en novembre 2015 a pour objectif de faire vivre tout au long de l’année la Maison des Peintres de Saint-Jean-du-Doigt pour permettre à tous l’accès aux créations artistiques par l’organisation d’expositions, d’événements, d’ateliers et d’échanges culturels réunissant toutes formes d’expressions artistiques.

A travers cet objectif, c’est aussi :

  • Sensibiliser à l’art et apporter de la poésie à un large public

En développant la médiation directe entre artistes et visiteurs pendant les expositions ou à travers la médiation scolaire.

En proposant au public d’être acteur à travers des propositions telles que « des moments créatifs et partagés », scènes ouvertes, concours, vote et échanges avec les artistes.

  • Soutenir les artistes

En leur donnant la possibilité d’exposer et en leur mettant à disposition la Maison des Peintres.

  • Créer de la vie sociale

Grâce à l’organisation de moments de rencontre, d’expérience, de découverte de soi, de l’autre et de moyens d’expressions.

Un lieu socio-culturel qui se veut ouvert !

Trop souvent dans les espaces culturels l’art est scindé par catégories, alors qu’il se veut un symbole de liberté de pensée. L’association de la Maison des Peintres cherche un équilibre entre désacralisation de l’art dans l’objectif d’atteindre un public le plus large possible, tout en gardant une qualité artistique pour ne pas le dévaloriser. Un défi pas simple pour cette association qui semble sur la bonne voie par la diversité des événements programmés et grâce au soutien d’artistes confirmés.

Informations pratiques

La Maison des Peintres

Siège : mairie – place Tanguy Prigent – 29630 Saint-Jean-du-Doigt

N° SIRET : 814 671 707 00010

maisondespeintres.sjdd@yahoo.com

www.facebook.com/lamaisondespeintres

L’histoire de la maison des peintres

A la fin du 19ème siècle, Charles Vouaux reprend le « Grand Hôtel de Saint Jean et des Bains  et celui de Bellevue » dont sa mère est propriétaire depuis 1889, et qui deviendra plus tard l’Hôtel Philippe. Il transforme l’ancienne auberge du bourg en un hôtel confortable permettant d’accueillir une nouvelle clientèle notamment anglo-saxonne, attirée par les bains de mer. C’est aussi l’époque où Saint-Jean-du-Doigt attire de nombreux artistes peintres amoureux des lumières changeantes du Nord-Finistère, de ses côtes sauvages semblables à l’Irlande, et de ses villages ramassés autour d’un enclos paroissial qui surplombent la mer tels de solides menhirs face au vent. Charles Vouaux réalise spécialement pour les artistes séjournant à l’hôtel, cet atelier où ils peuvent travailler dans un cadre idyllique dont le magnifique panorama au 1er étage, leur inspire des créations foisonnantes. À la fin du 20ème siècle, « la maison des peintres » est à l’abandon et menacée de destruction. Sous l’impulsion de quelques passionnés, la municipalité décide en 1997 de sauver cet atelier. Aujourd’hui, Saint-Jean-du-Doigt renoue avec son passé grâce à l’association de la maison des peintres qui organise tout au long de l’année des expositions ce lieu unique.

 

Les peintres qui ont séjourné à Saint-Jean-du-Doigt

  • Emile VAN MARCKE DE LUMEN (1827-1890) :

Peintre paysagiste et animalier français

Tableaux : « Fontaine de Saint-Jean-du-Doigt » (Musée des Beaux Arts de Nancy) « Le cimetière » – « Entrée du village »

  • Prosper SAINT GERMAIN (1855-décédé fin 19ème siècle)

Tableau : « Un mariage en basse Bretagne » (Musée de Laval).

Le décor représente l’arc de triomphe de l’enclos paroissial de Saint-Jean-du-Doigt.

  • Paul BREHAM (décédé en 1933)

Tableau : « Pèlerins et Bretonnes devant la fontaine de Saint-Jean-du-Doigt »

  • Claude MARKS (peintre né à Londres au 19ème siècle)

Tableaux : « A Procession Sant Yann Ar Biz». (série de 4 toiles)

  • Thomas Raphaël CONGDOM (1859-1917)

Peintre et graveur américain.

Tableau : « Last kiss of the sun» représentant une vue de Saint-Jean-du-Doigt et actuellement propriété de la Municipalité.

  • Ambrose Mc CARTHY PATTERSON (1877-1966)

Peintre australien qui séjourna à Saint-Jean-du-Doigt de 1906 à 1907.

  • Donald BEAUREGARD

Peintre américain.

  • Maxime MAUFRA (1861-1918)

Ami de Gauguin. Séjourna à Saint-Jean-du-Doigt en 1896 et 1906.

Tableaux parmi les nombreuses toiles réalisées durant ces périodes :

«La plage de Saint-Jean-du-Doigt » – « Le chemin du moulin » – « La côte » – « Lever de lune à Saint-Jean-du-Doigt »

  • Richard MILLER (1875-1943)

Peintre américain. Il s’installa à Saint-Jean-du-Doigt avec son épouse et organisa des sessions d’enseignement de 1912 à 1914 pour des jeunes filles américaines.

  • Viola MILLER

Peintre américain, sœur de Richard.

Tableau : « The church Saint-Jean-du-Doigt »

  • Lionel BARRYMORE

Peintre américain, ami de MILLER qu’il rejoignit à Saint-Jean-du-Doigt.

  • Frédéric KNECHT DETWILLER

Peintre américain, élève de Miller.

  • Hélène DUNLAP-HUNT

Peintre américain, originaire de Philadelphie. Elle séjourna à l’hôtel Vouaux en août 1905 et mourut tragiquement à l’âge de 24 ans, noyée à la plage de Saint-Jean-du-Doigt.

  • Arthur MIDY (1887-1944)

Tableau : « Le pardon de Saint-Jean»

  • Mathurin MEHEUT (1882-1958) 

Tableaux: « Scène quotidienne dans le cimetière» – « Dour Ar Biz » (Eau du Doigt)

  • Yvonne JEAN-HAFFEN (1895-1993)

Elève de Méheut, elle vint à Saint-Jean-du-Doigt vers 1925.

Tableaux : «L’agneau, Saint-Jean et les deux femmes» – « Saint-Jean-du-Doigt, la procession »

  • Moïse KISLING (1891-1953)

Peintre polonais, séjourna à Saint-Jean-du-Doigt en 1927.

  • Léopold PASCAL (1900-1957)

Peintre français. Il possédait une maison au bourg et est enterré dans le cimetière près de l’oratoire. Le musée d’Art Moderne de Paris et le Petit Palais conservent ses œuvres.

Tableau : « Grève de Saint-Jean-du-Doigt» (Musée de Morlaix).

  • Adolphe MOREAU-NELATON (1859-1927)

Peintre et affichiste. A la demande de Mr Vouaux, il réalise une affiche pour l’hôtel. Une épreuve entoilée datée de 1894, a été acquise par la municipalité de Saint-Jean-du-Doigt en 1998.

  • CLECH: Lithographe.
  • CICERE et BEURISH: Illustrateurs. 
  • Ricardo CAVALLO (contemporain)

Peintre argentin, installé depuis 2002 à Saint-Jean-du-Doigt où il anime depuis quelques années une école de Peinture pour les habitants de la région. Il s’est pris d’amour pour la côte et les falaises de Saint-Jean-du-Doigt, qu’il peint sur des tableaux dont les dimensions peuvent atteindre quatre et six mètres pour les plus grands.